Marie Luviya WankomaPasser le témoin

Parler d’une personne c’est raconter l’histoire de sa famille.

Nous allons ici volontairement nous limiter par faute de temps, mais qui sait ? C’est peut-être les prémices d’un futur livre……

Marie Luviya Wankoma est née un 27 Juillet 19.. (on ne demande pas l’âge d’une maman….) de Marguerite Luzizila, commerçante et d’Alfred Luviya, artisan ébéniste.

Notre enfance a été bercée par les récits familiaux ponctués par des leçons à tirer. Marie Luzizila avait jusqu’à 4 activités en même temps “Une chaise qui a 4 pieds est plus stable qu’un tabouret - Il faut savoir se diversifier et tester une idée de business avant de se lancer. Elle a ainsi passé le témoin à ses 5 enfants.

Marie Luviya enseignante à Kinshasa à l'époque a commencé ses pluri-activités, d’abord de manière informelle au Congo, puis a rejoint son mari étudiant en médecine dans les années 60 en France, avant de suivre des formations de styliste-modéliste à Lille et de la chambre de Commerce et d’Industrie d’Amiens (si si, vous connaissez, c’est la ville d’Emmanuel Macron) dans les années 70.

A son retour au Zaïre, elle poursuivi de façon formelle ses activités (achat-revente de produits manufacturés, confection et habillement, production et distribution), notamment au sein de de la société Kibe, marche de l’Ozone à Kinshasa.

Puis, dans les années 90, Marie a poursuivi son activité de production et distribution agroalimentaire en ouvrant un point d’importation-distribution à Lille (France) avec la société Nord-Kin.

Marie Luviya, épouse du défunt Docteur Théophile Lusakueno mère de 7 enfants dont 6 garçons et 1 fille, passe aussi le témoin aux 8 enfants qu’elle a élevée durant sa vie d’entrepreneur avec son mari. Il y a ici avec nous Elisabeth, l’histoire continue.

FCEM Radio

FCEM Radio

    FCEM.ORG uses cookies to make the site simpler