2006 : Déclaration AFCCET Tchad pour La Paix

Déclaration de Madame Khadija Kolingar, Présidente des femmes chefs d’entreprises de la république du Tchad (AFCCET)

Madame la Présidente FCEM,

Madame les présidentes,

Mesdames les déléguées,

Mesdames les participantes,

Mesdames et Messieurs,

Au moment où je m’apprêtais à boucler ma valise pour me rendre à Séoul, une agression minutieusement préparée et dont le but évident est d’empêcher la tenu des élections présidentielles ….et démocratique du 3 mai 2006 au Tchad.

Cette tentative de déstabilisations a échoué grâce à la vigilance et à la réplique prompte de nos vaillantes forces de défense et de sécurité.

Excellentes Mesdames les Présidentes,

Distinguées participantes,

Pour avoir longtemps été victime de guerre, mon pays m’aspire qu’a une chose fondamentale la PAIX.

Nous ne le répéterons jamais assez, le Tchad plus que tout au monde autre pays a le droit de vivre en paix et en sécurité à l’intérieur de ses frontières – c’est pourquoi, nous femmes tchadiennes, épouses et mères constituant la majorité de la population, venons par le biais d’une grande marche organisée le 27 avril 2006, de dénoncer et de condamner cette agression.

En ce qui concerne nos travaux proprement dits, je suis persuadée que la présente rencontre offrira l’occasion et la possibilité aux délégations venues des 5 continents d’échanger sur tous les sujets d’intérêt commun.

Ce forum sera surtout pour nous, femmes entrepreneurs des états en voie de développement, une expérience d’apprendre auprès de nos collègues plus avancées dans le domaine de l’entreprenariat féminin. Nous comptons sur la solidarité agissante de tous les membres des 5 continents.

Je vous souhaite un bon déroulement des travaux du Comité Mondial et vous en remercie.

Madame Khadja Kolingar

Présidente AFCCET